Solmucaïne

Qu’est-ce que Solmucaïne et quand est-il utilisé? 

Les comprimés à sucer Solmucaïne contiennent une association de trois substances actives avec les propriétés suivantes: 

N-acétylcystéine fluidifie le mucus;

Tyrothricine agit contre les bactéries responsables des infections de la bouche et de la gorge;

Lidocaïne soulage les douleurs et l’irritation provoquées par l’inflammation des muqueuses. 

Ces comprimés sont donc recommandés lors d’infections aiguës et douloureuses au niveau de la cavité bucco-pharyngée (bouche et gorge), avec une production accrue de sécrétions denses et visqueuses (mucus), difficiles à expectorer, telles que pharyngite, douleur à la déglutition, maux de gorge, enrouement et catarrhe.

Les comprimés ne contiennent pas de sucre cariogène et elles conviennent aux diabétiques, en tenant compte du contenu calorique total de chaque comprimé (voir «Que contient Solmucaïne?»).

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement? 

Boire abondamment favorise l’action de Solmucaïne. La fumée contribue à la formation excessive de mucosités. En renonçant à fumer, vous pouvez soutenir l’action de Solmucaïne.

Quand Solmucaïne ne doit-il pas être utilisé? 

On ne doit pas prendre Solmucaïne lors d’hypersensibilité connue ou soupçonnée à l’un des ses composants ou si l’on souffre d’ulcère de l’estomac ou de l’intestin (ulcère gastro-intestinal) ou si vous allaitez. De plus, en raison de leur teneur en aspartame (un édulcorant qui dans l’organisme est transformé en un acide aminé appelé phénylalanine), les comprimés à sucer de Solmucaïne ne doivent pas être pris par les patients atteints d’une maladie héréditaire (rare) appelée phénylcétonurie.

En raison de la teneur des comprimés en sorbitol, transformé dans l’organisme en fructose, les patients allergiques au fructose ne doivent pas prendre Solmucaïne.

Solmucaïne ne doit pas être pris en même temps que des médicaments calmant la toux (p.ex. sirop antitussif à la codéine ou au dextrométhorphane), car ces derniers coupent la toux et diminuent l’autonettoyage naturel des voies respiratoires; l’expectoration des mucosités fluidifiées s’en trouve diminuée et cela peut conduire à un engorgement des mucosités dans les bronches et à des infections des voies respiratoires. Votre médecin sait ce qu’il convient de faire dans de tels cas.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Solmucaïne? 

Si, lors de l’utilisation antérieure d’un médicament contenant les mêmes principes actifs de Solmucaïne, vous avez observé des troubles respiratoires ou une éruption cutanée, il est indispensable de prendre l’avis d’un spécialiste avant de commencer à prendre ce médicament. Si vous souffrez d’asthme bronchique ou si vous présentez un risque d’hémorragie au niveau gastro-intestinal (p.ex. en cas d’ulcère gastro-intestinal ou de varices oesophagiennes), il convient de ne prendre le médicament que sous contrôle médical.

On évitera de prendre simultanément Solmucaïne avec certains antibiotiques (pénicillines, tétracyclines, céphalosporines, aminoglycosides, macrolides et amphotéricine B). Si l’on doit prendre ces médicaments, il est nécessaire de respecter un intervalle d’au moins 2 heures entre l’administration de l’antibiotique et Solmucaïne. 

En ce qui concerne l’amoxicilline, il existe des indices montrant que son taux tissulaire peut être augmenté par l’administration simultanée de N-acétylcystéine (un des principes actifs de Solmucaïne).

On évitera de prendre simultanément Solmucaïne avec des médicaments antitussifs et avec le trinitrate de glycéryne (substance vasodilatatrice pour le coeur) (voir «Quand Solmucaïne ne doit-il pas être utilisé?»).

En cas de forte fièvre, ou si aucune amélioration n’a eu lieu après une semaine de traitement, veuillez consulter votre médecin.

Veuillez informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique ou vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication!).

Solmucaïne peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement? 

Sur la base des expériences faites à ce jour, aucun risque pour l’enfant n’est connu si le médicament est utilisé conformément à l’usage auquel il est destiné. Toutefois, aucune étude scientifique systématique n’a été effectuée. Par mesure de précaution, vous devriez renoncer si possible à prendre des médicaments pendant la grossesse et l’allaitement, ou demander l’avis du médecin, du pharmacien ou du droguiste.

Comment utiliser Solmucaïne? 

Sauf avis contraire du médecin et selon la gravité des symptômes, la posologie est la suivante:

Adultes et enfants à partir de 12 ans 

Laisser dissoudre lentement dans la bouche (sans croquer!) 1 comprimé à sucer toutes les 2 heures, jusqu’à un maximum de 6 comprimés par jour. 

N’utilisez pas Solmucaïne durant plus de 2 semaines. 

Veuillez vous conformer au dosage figurant sur la notice d’emballage ou prescrit par votre médecin.

Si vous avez l’impression que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre droguiste.

Quels effets secondaires Solmucaïne peut-il provoquer? 

La prise de Solmucaïne peut provoquer les effets secondaires suivants:

Occasionnellement: des maux et des brûlures d’estomac, des nausées, des vomissements et une sécheresse de la cavité buccale. 

Rarement: des maux de tête, bourdonnements d’oreilles, fièvre.

Des réactions allergiques peuvent se manifester chez les personnes particulièrement sensibles, sous forme d’éruptions cutanées et de démangeaisons ou de spasmes bronchiques et de difficulté à respirer. Dans ces cas, cessez de prendre le médicament et consultez votre médecin traitant le plus vite possible. 

Dans certains cas, à cause d’une prise trop fréquente et prolongée, peuvent se manifester des symptômes irritatifs.

L’air expiré peut avoir passagèrement une odeur désagréable. 

Si vous remarquez d’autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste.

De quoi faut-il en outre tenir compte? 

Le médicament doit être conservé hors de portée des enfants, à température ambiante (15–25 °C) , à l’abri de l’humidité et de la lumière (dans son emballage original). Il ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Si vous avez des médicaments dont la date de péremption est échue, veuillez les rendre à votre pharmacien ou droguiste. 

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, pharmacien ou droguiste qui disposent d’une information détaillée destinée aux représentants des professions médicales.

Que contient Solmucaïne? 

Chaque comprimé à sucer contient 100 mg de N-acétylcystéine, 8 mg de tyrothricine, 1 mg de lidocaïne sous forme de chlorhydrate de lidocaïne, de l’aspartame, du sorbitol, du xylitol, et des arômes de menthe et de citron.

Solmucaïne peut être administré aux diabétiques, car il ne contient pas de sucre diabétogènes. Toutefois, il faut tenir compte du fait que le contenu calorique total de chaque comprimé correspond à 3 kcal ou à 12,3 kJ.

Numéro d’autorisation 

54697 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Solmucaïne? Quels sont les emballages à disposition sur le marché? 

En pharmacie et droguerie, sans ordonnance médicale.

Boîte de 20 comprimés à sucer.

Titulaire de l’autorisation 

IBSA Institut Biochimique SA, 6903 Lugano.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en décembre 2004 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).