Solmucol Aérosol

Qu’est-ce que Solmucol aérosol et quand est-il utilisé? 

Solmucol aérosol contient le principe actif acétylcystéine. Ce principe actif fluidifie et dissout les sécrétions visqueuses retenues dans les voies respiratoires et favorise l’expectoration. De ce fait la respiration est facilitée.

C’est pourquoi Solmucol aérosol est indiqué pour le traitement des maladies des voies respiratoires accompagnées de production excessive de mucosités denses et visqueuses, comme par exemple toutes les formes de bronchite, laryngite et sinusite.

Solmucol aérosol peut aussi être utilisé comme traitement complémentaire d’une maladie héréditaire, appelée mucoviscidose ou fibrose cystique, qui se manifeste au niveau des voies respiratoires et digestives par une sécrétion accrue de mucosités denses et visqueuses.

Solmucol aérosol ne doit être utilisé que sur prescription médicale.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement? 

Boire abondamment favorise l’action de Solmucol aérosol.

Le tabagisme contribue à la formation excessive de mucosités bronchiques. En renonçant à fumer, vous pouvez soutenir l’action de Solmucol aérosol.

Quand Solmucol aérosol ne doit-il pas être utilisé? 

Solmucol aérosol ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité (allergie) au principe actif, au menthol ou à l’un des autres excipients contenus dans le médicament (voir «Que contient Solmucol aérosol?»).

De même, si vous (ou l’enfant à traiter) souffrez d’asthme bronchique ou d’une affection des voies respiratoires qui sont reliés à l’hypersensibilité des bronches, ou si vous souffrez d’un ulcère de l’estomac ou de l’intestin ou si vous allaitez, vous ne devriez pas utiliser Solmucol aérosol.

En raison de sa teneur en menthol, Solmucol aérosol ne doit pas être inhalé par des enfants de moins de 2 ans.

En outre, Solmucol aérosol ne doit pas être utilisé en même temps qu’un médicament calmant la toux. Par trop forte atténuation du réflexe de toux, le mucus fluidifié par Solmucol aérosol ne peut plus être expectoré, ce qui peut causer l’engorgement de mucosités bronchiques, avec le risque d’infections des voies respiratoires et de spasmes bronchiques.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Solmucol aérosol? 

Si lors d’une précédente utilisation d’un médicament contenant le même principe actif que Solmucol aérosol ou du menthol vous avez observé des réactions d’hypersensibilité (allergies) au niveau des bronches, sous forme de crampes (bronchospasmes) accompagnées de difficultés respiratoires, ou d’ordre plus général (comme p.ex. démangeaisons, éruptions cutanées), il est indispensable de le signaler à votre médecin afin qu’il dépiste toute disposition allergique avant de prescrire ce médicament à vous ou à votre enfant. Si de telles réactions devaient se manifester pendant le traitement, vous devez immédiatement interrompre le traitement par Solmucol aérosol et consulter votre médecin.

Le cas échéant, votre médecin peut vous administrer ou prescrire un bronchodilatateur (médicament contre la contraction des bronches).

L’administration de certains médicaments peut influencer réciproquement leurs effets. Ainsi l’effet de certains médicaments utilisés pour traiter des troubles circulatoires des vaisseaux coronaires (p.ex. nitroglycérine lors d’angine de poitrine) peut être renforcé.

L’administration simultanée d’un antitussif peut entraver l’action de Somucol aérosol (voir «Quand Solmucol aérosol ne doit-il pas être utilisé?»). En outre, en cas de traitement simultané par certains antibiotiques, il est nécessaire de respecter un intervalle d’au moins 2 heures entre l’administration de l’antibiotique et celle de Solmucol aérosol. Votre médecin ou votre pharmacien saura vous indiquer les antibiotiques concernés.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’autres maladies, vous êtes allergique ou vous prenez d’autres médicaments (même en automédication!).

Solmucol ampoules: il faut éviter tout contact avec les yeux, les plaies ouvertes ou les lésions de la peau.

Solmucol aérosol peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement? 

Sur la base des expériences faites à ce jour, aucun risque pour l’enfant n’est connu si le médicament est utilisé conformément à l’usage auquel il est destiné. Toutefois, aucune étude scientifique systématique n’a été effectuée.

Par mesure de précaution, vous devriez renoncer si possible à prendre des médicaments durant la grossesse et l’allaitement, ou demander l’avis du médecin ou du pharmacien.

Comment utiliser Solmucol aérosol? 

Solmucol aérosol ne peut être utilisé que pour des inhalations.

Sauf autre prescription de votre médecin:

Adultes: 1 ampoule, 1 ou 2 fois par jour.

Enfants à partir de 2 ans ou dès l’âge auquel une collaboration active peut être requise: ½ ampoule, 1 ou 2 fois par jour.

Avant le premier traitement par inhalation, votre médecin vous instruira de façon adéquate, afin de garantir la meilleure efficacité possible du médicament.

On recommande d’utiliser des appareils d’inhalation avec des éléments en verre ou en plastique.

Si l’on utilise des appareils avec des parties métalliques ou en caoutchouc, il faudra les rincer à l’eau immédiatement après l’emploi.

Si la production excessive de mucosités et la toux qui en résulte ne diminuent pas après 7–10 jours de traitement, vous devriez consulter un médecin afin qu’il en détermine la cause et puisse exclure l’éventualité d’une maladie plus grave des voies respiratoires.

Solmucol aérosol peut interférer chimiquement avec diverses substances, lorsque celles-ci sont mélangées dans la solution pour inhalation. Si vous prenez d’autres médicaments, veuillez donc les utiliser séparément de Solmucol aérosol, à moins que votre médecin ne vous l’ait expressément prescrit (comme p.ex. dans le cas de certains bronchodilatateurs, voir «Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Solmucol aérosol?».

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Solmucol aérosol peut-il provoquer? 

Solmucol aérosol peut provoquer les effets secondaires suivants:

si vous êtes particulièrement sensible, les inhalations peuvent rarement causer des difficultés respiratoires avec sensation de restriction. Afin d’atténuer cet inconvénient, votre médecin peut vous prescrire l’emploi simultané d’un bronchodilatateur.

Rarement la thérapie par inhalation peut causer une inflammation de la muqueuse buccale, des nausées, des vomissements, de la somnolence, de forts écoulements nasaux, de la fièvre.

Chez des personnes particulièrement sensibles, des réactions allergiques peuvent se manifester sous forme des réactions de la peau (éruptions cutanées, démangeaisons) et des organes respiratoires (difficultés respiratoires, spasmes bronchiques, voir «Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Solmucol aérosol?»).

Dans de tels cas vous devez immédiatement interrompre le traitement par Solmucol aérosol et consulter votre médecin.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention? 

Solmucol aérosol doit être conservé à température ambiante (15–25 °C), à l’abri de la lumière, dans un endroit sec et hors de portée des enfants.

Solmucol aérosol ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant sur l’emballage après la mention «EXP». Une fois ouverte, l’ampoule doit être utilisée dans un délai de 24 heures.

La légère odeur de soufre qui se dégage lors de l’ouverture de l’ampoule se dissipe rapidement et n’a aucune influence sur l’efficacité du médicament.

Si vous possédez des emballages périmés, veuillez les rendre à votre pharmacien qui se chargera de les éliminer.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou pharmacien qui dispose d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Solmucol aérosol? 

1 ampoule contient:

Principe actif: 300 mg d’acétylcystéine.

Excipients: édétate disodique, menthol, arôme, ultérieurs excipients pour une solution de 3 ml.

Numéro d’autorisation 

49981 (Swissmedic).

Où obtient-on Solmucol aérosol et quels sont les emballages disponibles? 

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Emballages de 5 ampoules.

Titulaire de l’autorisation 

IBSA Institut Biochimique SA, 6903 Lugano.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juin 2009 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).